L’institution Lamoricière. Des origines à 2013

BACON Roger, GABRIAC Joseph et MARTIN Jean-Paul, Éd. Fondation OVE, 2020, 312 p.

Plongeant dans les archives de l’une des plus anciennes Institutions de Nantes, trois historiens ont mis quatre années à rédiger cette monographie, richement illustrée qui retrace une partie de la mémoire locale. Au départ, il y a cette congrégation religieuse fondée en 1703 qui ouvre un orphelinat en 1894, se transformant en institut médicopédagogique pour enfants « débiles » (sic) en 1937. La crise des vocations pousse au retrait des sœurs et à la laïcisation

En lire plus

Graines de futur

Godard Philippe, Éd. Cet atelier, là, 2019, 175 p.
cetatelierla@laposte.net.

Donner la parole aux enfants de foyer, c’est leur accorder de la valeur et surtout ne pas les réduire à l’échec de leurs parents et de la société. C’est ce qu’a proposé Philippe Godard à un groupe vivant dans celui de Vesoul. Les entretiens collectifs, puis individuels ont pris jusqu’à sept heures. Leur retranscription montre la diversité des vécus de chacun. Il n’est pas possible d’identifier une parole commune. Chacune est singulière. Les uns rejettent le

En lire plus

Comme un père

VANNIER Xavier, Éd. Le livre et la plume, 2020, (176 p.)

Comment est-il possible d’être un professionnel en protection de l’enfance, tout en garantissant la sécurité affective d’un public qui en manque tant ? Telle est l’équation qu’a réussi à résoudre Xavier Vannier avec Morgan, qu’il a accueilli dans son lieu de vie pendant sept ans. La description de ce long suivi éducatif est saisissante. Cet éducateur a commencé par se placer en position d’écoute, sans chercher à en savoir plus que ce que l’adolescent voulait bien lui confier, de crainte

En lire plus

Oser le verbe aimer en éducation spécialisée

GABERAN Philippe, Éd. Erès, 2019, 294 p.

Comme il est de géniteurs qui ne deviendront jamais parents, il est des professionnels qui, enfermés dans leur outillage technique, ne réussiront jamais à s’engager affectivement. Cette marche à franchir est pourtant celle qui permet d’aller au-delà des apparences, d’envisager des modèles explicatifs jusque-là inconnus ou inexplorés et d’ouvrir un ensemble de possibles à partir d’indices parfois à peine visibles ou audibles. Remplit son rôle d’éducateur celle ou celui qui, acceptant de se faire

En lire plus

Engager ses émotions dans la relation d’aide ?

LAIZEAU Alexandrine et GALOPIN Catherine, Éd. EHESP, 163 p.

On nous a incité si longtemps à nous méfier et à garder le contrôle de nos émotions autant que de les placer professionnellement à distance pour préserver notre objectivité, qu’on a presque oublié qu’on ne pouvait s’en débarrasser. Deux assistantes sociales analysent leurs fondements philosophiques, biologiques et socio-historiques, avant d’en illustrer les manifestations à travers quelques vignettes cliniques. La peur, la honte, le dégoût, l’impuissance … sont ainsi déclinées

En lire plus

Les liens affectifs en famille d’accueil

CHAPON Nathalie, NEYRAND Gérard, SIFFREIN-BLANC Caroline, Éd. Erès, 2018, (332 p)

Ce qui a toujours dominé nos sociétés, c’est la vision anthropologique d’une famille cellule de base fondée sur des liens de filiation et d’alliance. Tout système familial n’étant qu’une construction sociale, celui-ci ne pouvait que subir l’effet des mutations contemporaines. La protection de l’enfance a suivi les mêmes évolutions. Après avoir longtemps considéré les familles en grande difficulté comme toxiques parce que ne correspondant pas à l’archétype

En lire plus

Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social ?

BONNAMI Alain, Éd. ESF, 2019, 185 p.

Les travailleurs sociaux sont le plus souvent titulaires d’un diplôme d’État. Pourtant, un nouveau partenaire est dorénavant fondé à intervenir : l’usager qui soutient un autre usager. La pratique n’est pas nouvelle, prenant ses racines dans la tradition du Self-help, cette solidarité entre personnes confrontées aux mêmes difficultés que l’on retrouve dès les épidémies du moyen-âge. Mais, c’est avec les Alcooliques anonymes, créés en 1935 aux USA, qu’émerge la notion moderne de pair-aidant. Celle

En lire plus

Éducateur au quotidien dans un lieu de vie et d'accueil

TESSON Patrick, Éd. Erès, 2020, 200 p.

Quoi de plus rébarbatif qu’un guide des démarches administratives nécessaires pour concrétiser un projet de création de lieu de vie et d’accueil ? Quoi de plus frustrantes que des tranches de vie, livrées sans aucun filtre permettant d’essayer de les comprendre ? Quoi de plus abscons qu’un traité théorique expliquant les racines profondes des réactions humaines sans qu’une vignette clinique ne vienne illustrer la complexité de leur genèse et leur manifestation ? Patrick Tesson réussit ici à débarrasser

En lire plus

Travailleurs sociaux : manuel de l’observation sociale

LE REST Pascal, Éd. L’Harmattan, 2020, 208 p.

Chaque territoire, sur lequel intervient une équipe de prévention spécialisée, est délimité par des frontières marquées par une construction mentale, avec ses objets propres, ses signes distinctifs et ses symboliques uniques. Le premier travail à accomplir pour les professionnels, c’est de le rendre intelligible, analysable et familier, en ne se contentant pas d’identifier ses problématiques mais aussi ses ressources et ses potentiels. C’est pourquoi, avant même d’intervenir, ils sont passés

En lire plus

L’interdisciplinarité au service du travail social

ALLIERES Gilles, SAINT ANDRE Stéphane, Ed. Chronique Sociale, 2019, 166 p.

Le travail en partenariat est devenu la dernière injonction à la mode. Voilà un ouvrage essentiel qui, en écartant l’écume, lui préfère une conceptualisation fertile, illustrée par une application innovante. Le travail social n’étant pas un univers de l’entre-soi, de l’unilatéralité et de renfermement, il est intrinsèquement appelé à pulvériser les cloisons entre les disciplines humaines qui l’alimentent. Entre la mono-disciplinarité stérile qui a pu s’imposer et la

En lire plus