Loisirs d’un éducateur. Précis de désillusion

RAMIROZ Vincent, Éd. L’Harmattan, 2022, 78 p.

Est-ce par amertume ou par lucidité, par dérision ou par conviction, sous l’effet d’un épuisement ou d’une salutaire prise de conscience ? Le regard que porte l’auteur sur sa profession d’éducateur est sans concession. Il relève de ce qu’il nomme d’emblée lui-même « des petits morceaux d’éthique en négatif ». Se mêlent dès lors un diagnostic clairvoyant et un jugement radical. Certes, c’est là un métier où la prétention au non-jugement confine à l’impuissance, alors qu’il vaudrait mieux

En lire plus

La nef des oufs

Collectif La Bergeronnette, Éd. Cet-atelier-là, 2022, 180 p. (www.cetatelierla.com)

Existe-t-il encore quelques îlots de résistance dans un monde archi contraint croulant sous l’avalanche des règles, des règlements, des obligations, des évaluations, des directives et autres normes ? La Bergeronnette en fait partie. Ce lieu de vie et d’accueil ne se contente pas de proclamer sa volonté de rompre avec le discours dominant et de s’interdire les certitudes, en revendiquant savoir ne pas savoir. Il le traduit dans son mode de fonctionnement

En lire plus

Les lieux de vie, des configurions sociales singulières »

BRUNIER Nicolas, Éd. L’Harmattan, 2021, 211 p.

Issus de la mouvance post-68 s’opposant à des institutions jugées enfermantes et totalitaires, les lieux de vie et d’accueil (LVA) ont fini par s’institutionnaliser, en réponse à la volonté de beaucoup d’entre eux de bénéficier d’une officialisation et d’une normalisation. C’est ce parcours que nous décrit Nicolas Brunier. Pendant quarante ans, s’inscrivant dans la continuité de l’antipsychiatrie, de la psychothérapie institutionnelle et de la psychanalyse, les LVA ne se contentèrent pas de leur

En lire plus

Enfants en justice

ADAM Michelle, Ed. Librinova, 2022, 216 p.

Elle aura été prise en otage, enfumée dans son bureau par un début d’incendie volontaire, passée à tabac, victime de la mise à sac de son foyer. Elle aura eu à gérer Younès, arborant un provocateur « j’baiserai la France jusqu’à ce qu’elle m’aime » sur son tee-shirt, un Brian ne s’exprimant que par des insultes sexualisées avec une moitié du visage ébouillanté, par une mère excédée de l’entendre pleurer, un Monsieur D. s’immolant par le feu après avoir demandé à un jeune de lui prêter son briquet

En lire plus

Enseignants et éducateurs face au handicap

AMARE Sandrine et MARTIN-NOUREUX Philippe Éd. érès, 2017, 277 p.

L’école et le médicosocial ne peuvent plus être considérés comme des territoires aux frontières étanches, l’inclusion les confrontant à un partenariat ne leur laissant plus le choix. Pourtant, chaque univers continue à fonctionner dans l’entre-soi, chacun se cantonnant dans un clivage sectoriel. L’occasion pour les deux auteurs, respectivement éducatrice spécialisée et enseignant de décrire la culture spécifique à chaque profession. D’un côté, une école républicaine construite

En lire plus

Tensions et émotions dans le travail social précaire

CHARLES Charlène, Éd. Octares, 2021, 238 p.

Et si la solution face à l’épuisement professionnel résidait dans le travail en interim ? Les entreprises proposant ces missions ont été multipliées par dix depuis 2005. Elle-même ancienne éducatrice spécialisée, l’auteure nous livre une étude ethnographique passionnante sur cette forme d’intervention qui introduit la logique de rentabilité, emblème de la néo-libéralisation lucrative d’un secteur qui intègre progressivement cette flexibilité, cette file active en flux tendu et cette externalisation

En lire plus

Les invisibles

TOULOUSE Philippe, Éd. Max Milo, 2020, 239 p.

Il faut lire ce récit digne d’un thriller qui met en scène un éducateur spécialisé se dressant face à une collusion politico-associative qui, dans le même temps où elle réduit drastiquement les moyens de l’action sociale locale, perpétue un cocktail de privilèges pour une poignée de hauts dirigeants (salaires élevés, voitures de fonction de luxe, frais de logement privé remboursés etc…). Philippe Toulouse, surnommé le petit frère des sans-abris, n’hésite ni à interpeller publiquement les

En lire plus

Usure dans l’institution

BRANDELO Daniel (sous la direction), Éd. ENESP, 2017, 330 p.

Cet ouvrage en est à sa troisième édition. D’autres suivront, tant son contenu est d’une grande richesse. Véritable manuel encyclopédique, ses chapitres peuvent être consultés au gré des centres d’intérêt du lecteur. Il intéressera bien au-delà des professionnels de maisons d’accueil spécialisé ou de foyers d’accueil médicalisé sur lesquels il est pourtant centré. Héritiers des services asilaires de « défectologie » d’autrefois, spécialisés dans ce qu’un Manuel de psychiatrie

En lire plus

Le smartphone des enfants placés

POTIN Émilie, HENAFF Gaël, TRELLU Hélène, Éd. érès, 2020, 178 p.

S’il est bien un problème récurrent pour les institutions, c’est le contrôle des pratiques socio numériques. Les smartphones bouleversent déjà l’organisation de la vie des familles et de l’école. Que dire de cet outil technique qui instaure un lien permanent entre des enfants et leur milieu d’origine, alors que la distanciation est la raison première de leur séparation ? D’un côté cet appareil, véritable cordon familial, évite une rupture brutale et donne des espaces même ténus

En lire plus

Assistantes sociales en lutte 1990-1992. Le succès trente ans après!

DE ROBERTIS Cristina, 2021, Éd. ANAS, 231 p.

En ces temps de mobilisation du travail social, voilà un livre à lire en priorité. Non pour les résultats obtenus par la lutte des milliers d’assistantes sociales entre 1990 et 1992, mais pour la mémoire historique de leur mouvement exemplaire, multiforme et inventif. C’est un simple arrêté ministériel publié le 26 juillet 1989 qui met le feu aux poudres. L’homologation officielle du diplôme d’assistant de service social le classe au niveau III, équivalent à un BTS ou un DEUD (Bac + 2). La coupe

En lire plus