Adolescents qui dérangent. Entre différenciation et provocation

GAILLARD Bernard, L’Harmattan, 2009, 130 p.

Voilà un petit livre court mais dense consacré à une classe d’âge, trop souvent désignée par notre société non comme une chance d’avenir, mais surtout comme un risque de troubles et une menace de violation des règles sociales et des normes. Au-delà de quelques passages de prose lacanienne difficilement compréhensibles, la description faite ici est pertinente et d’une grande justesse. Bernard Gaillard a choisi délibérément de se centrer sur des adultes inquiets de ne pouvoir maîtriser les générations

En lire plus

Comment aider l’enfant à devenir lui-même? Éléments de réponses

DE SINGLY François, Armand Colin, 2009, 151 p.

Hier, on exigeait de l’enfant qu’il obéisse et qu’il se soumette au destin qui lui était imposé. Aujourd’hui, on attend de lui qu’il se découvre par lui-même et qu’il forge de façon autonome sa propre personnalité. François de Singly refuse tout autant la seule relation verticale autoritaire du passé que l’unique voie horizontale contemporaine de l’auto-engendrement de l’individu. Il en appelle, dans cet essai tout à fait pertinent, à s’engager dans une troisième voie : celle qui conjugue la

En lire plus

Il est permis d’obéir. L’obéissance n’est pas la soumission

MARCELLI Daniel, Albin Michel, 2009, 265 p.

Le thème de l’autorité est devenu une obsession. La question de l’obéissance semble, quant à elle, relever du pire de registres réactionnaires. Seule la désobéissance apparaît libératrice face à une éducation rigide et autoritaire. Fort de ce constat, Daniel Marcelli propose une réflexion passionnante, nous démontrant avec brio en quoi l’obéissance est le corollaire de l’autonomie. Que le lecteur se rassure : on ne trouvera pas ici le moindre relent passéiste sur les vertus d’un style éducatif

En lire plus

Le corps dans le langage des adolescents

Sous la direction de Kostas NASSIKOS, éditions érès, 2009, 133 p.

Notre corps est une source d’informations multiples dans notre rapport au monde. Le plus souvent, les codes culturels que nous partageons nous permettent une compréhension immédiate de la signification des signes qu’il arbore. Il existe toute une grammaire favorisant l’interprétation de nos différentes postures, chaque geste ou indice visuel pouvant être compris comme interdiction, ouverture, désir, admiration ou répulsion … Pourtant, il arrive qu’apparaisse une dissonance

En lire plus

L’adolescence scarifiée

BRUN Michaël, MOUTTE Jean-Philippe, POMMEREAU Xavier, L’Harmattan, 2009, 129 p.

Paradoxe étonnant : notre société pacifiée qui prétend éradiquer toute forme de violence voit augmenter, d’année en année, le nombre de ses adolescents qui retournent cette violence contre eux-mêmes, en se scarifiant. Plusieurs raisons à cette contradiction. Première piste, la crise de la notion de limite qui est concomitante à la volonté devenue commune de s’affranchir de toute entrave. Le corps social ne fournissant plus de balises à la quête des adolescents

En lire plus

Sexualité et vieillissement


« Sexualité et vieillissement »
RIBES Gérard, Chronique Sociale, 2009, 144 p.

Même si elle n’est pas vitale, la sexualité conditionne notre accession au bonheur. Elle est un facteur essentiel d’épanouissement individuel et de bonne estime de soi. Pourtant, nombre de sociétés l’ont circonscrite au seul horizon de la procréation, refusant son rôle moteur dans l’équilibre personnel. Ce qui peut expliquer que les deux extrémités de la vie en aient toujours été exclues. L’enfance s’est vue reconnaître, depuis Freud, l’existence d’une

En lire plus

Vieillir en institution


« Vieillir en institution. Sexualité, maltraitance, transgression »
LEPINE Nicolas, Chronique Sociale, 2008, 175 p.

La sexualité imprègne, à tout âge, toutes les relations humaines, rappelle l’auteur qui va encore plus loin, en proclamant qu’elle marque chez l’être humain le passage de l’état de nature à l’état de culture. Le grand âge ne met pas un terme à cette fonction centrale. Pourtant, un ensemble de facteurs culturels, relationnels et sociaux contribuent, en considérant les personnes âgées comme asexuées, à les priver d’une

En lire plus

En souffrances. Adolescence et entrée dans la vie

LE BRETON David, éditions Métailié, 2007, 362 p.

La grande majorité des jeunes s’intègre à notre société, en y trouvant sa place. Pourtant, une frange non négligeable peine à donner sens à son existence et à traverser sereinement la longue phase d’attente et d’incertitude qui s’étend de la fin de l’enfance à l’âge adulte. Les comportements à risque peuvent être compris comme autant de tentatives douloureuses de se mettre au monde et de ritualiser le passage de l’adolescence. C’est cette trame d’interprétation que David Le Breton nous livre

En lire plus

Qu’est-ce que l’adolescence ?

BEDIN Véronique & all, Sciences Humaines, 2009, 255 p.

On retrouve dans cette publication de la revue Sciences Humaines le même souci que dans le mensuel : celui de proposer un tour d’horizon synthétique offrant au lecteur un large état des lieux qui, sans se vouloir exhaustif, n’en reste pas moins très diversifié. La réflexion débute ici avec un constat récurrent : trop souvent, on stigmatise l’adolescence, en y voyant le temps de tous les dangers et de tous les risques, et plus particulièrement celui des crises et des désordres

En lire plus

Ces enfants dont personne ne veut

Pierre VERDIER et Marieke AUCANTE, Dunod, 1997, 162 p

 
En 1995, 2.262 enfants susceptibles d’être adoptés ne pouvaient l’être. Parmi les raisons expliquant cet état de chose, on trouve la bonne insertion dans la famille d’accueil (18%), le maintien des liens familiaux (7%), mais aussi l’âge (12%) mais surtout des raisons de santé (38%). Après tout, n’est-ce pas de la folie que de vouloir adopter un enfant atteint d’un handicap ou d’une maladie qui sans forcément les destiner à une mort proche (comme on peut le craindre pour ceux d’entre eux

En lire plus