Guide de l’action gérontologique

Sous la direction de Jean-Jacques AMYOT, Dunod, 1997, 345 p.

24 spécialistes pour 78 entrées abordant la question de la gérontologie sous ses différents aspects : pratiques et environnement, savoirs et compétences, institutions et dispositifs, sans oublier une large bibliographie … tel est le contenu de cet ouvrage d’une grande richesse.
Pendant longtemps, les vieillards qui ne pouvaient ni se suffire à eux-mêmes, ni s’appuyer sur leur famille pour subvenir à leurs besoins, ont été pris en charge dans des hospices. En 1945, sont généralisés

En lire plus

Médiation familiale, regards croisés et perspectives

Annie BABU et all, érès, 1997, 272 p.

Le divorce a été institué en 1792 en même temps que le mariage civil. La Restauration le supprime en 1816. Il ne réapparaîtra qu’en 1884 mais uniquement pour fautes. Jamais aucun texte ne proposera une législation aussi avancée que celle votée par les Conventionnels. Ce n’est qu’en 1975 que la séparation par consentement mutuel deviendra à nouveau possible. L’évolution du droit de la famille ne s’est pas arrêtée là. Toute rupture familiale impliquant la nécessaire reconstruction des rôles parentaux, il

En lire plus

L’enfant et le couple en crise

Jean-Luc VIAUX, Editions Jeunesse et droit –Dunod, 1997, 219 p.

Parole d’expert auprès des tribunaux ne signifie parole absolue. L’auteur, président de la société française de psychologie légale commence son ouvrage en expliquant que celui dont la parole fait autorité auprès des tribunaux n’a pas reçu dans son cursus universitaire une seule heure de formation sur les questions qu’il est amené à traiter. Et de délivrer un vibrant appel : “ que ceux qui ont été victimes de mes erreurs d’analyse veuillent bien me pardonner ”. Cette entrée

En lire plus

Les enfants du divorce. Psychologie de la séparation parentale

Gérard POUSSIN et Elisabeth MARTIN-LEBRUN, Dunod, 1997, 230 p.

Entre ceux qui incriminent le divorce et ceux qui mettent en cause le tumulte de la vie familiale (autant dans l’union que la séparation), les auteurs refusent ici de choisir. Les mêmes faits analysés selon de grilles d’analyse différentes concluront soit à des effets graves prolongés pour l’enfant soit à des conséquences seulement transitoires. Ils rappellent qu’une séparation n’est jamais bénigne, mais  que ce qui importe le plus c’est la façon dont elle est gérée et surtout la

En lire plus

Un projet de vie pour le maintien à domicile des personnes âgées

Richard VERCAUTEREN, Nathalie BABIN, érès, 1998, 154 p.

Le maintien à domicile des personnes âgées n’est pas une pratique récente. Pendant longtemps, c’était la mère de famille qui traditionnellement s’occupait des anciens, présents au foyer. La salarisation progressive des deux membres du couple et l’allongement de la vie ont transformé le vieil âge en souci nouveau. La loi de 1851 place alors l’hospice au cœur de la politique de la vieillesse : il s’agit de soulager les familles pour leur permettre de se consacrer pleinement à l’effort de

En lire plus

L’enfant et la séparation des parents

Jean-Pierre Rosenczveig, Editions Jeunesse et Droit (16 passage Gatbois 75012 Paris), 1997, 256 p.

L’encre des premiers exemplaires encore à peine sèche, Lien Social propose à ses fidèles lecteurs une présentation du dernier « Rosenczveig ». Le thème abordé concerne la crise du couple parental, mais vu  sous l’angle du sort réservé aux enfants. Plutôt que d’opter pour un exposé didactique, Jean-Pierre Rosenczveig a choisi d’utiliser la méthode des questions (200 ont été sélectionnées)  auxquelles il tente d’apporter une réponse dans un

En lire plus

Y a-t-il encore un père à la maison?

Jacques ARENES, Fleurus, 1997, 185 p.

Etre père, explique-t-il Jacques Arènes, se conçoit comme un cheminement plutôt que comme un but. C’est un long travail plutôt qu’une forteresse à conquérir et à garder. C’est d’abord désirer et rêver avant d’être confronté à la réalité des premiers mois de son exercice. Le père d’aujourd’hui est plus câlin et plus physique qu’autrefois. Pour autant, chacun doit savoir garder son rôle : le père ne peut être une mère-bis. « Jamais les pères n’ont été si proches affectivement et peut-être n’y a-t-il jamais

En lire plus

Etudes sur les parentalités

Actes de la Journée d’Etude et de Réflexion proposée le 12 avril 1996 par la Fondation pour l’Enfance (17, rue Castagnary 75015 Paris / 165 p.)

Il convient de distinguer entre la parenté qui désigne une organisation des liens intrafamiliaux et la parentalité qui correspond aux conditions de prise en charge de la vie, de l’éducation et de l’évolution d’un enfant par un adulte. Cette parentalité n’est pas un état mais une fonction dont la construction constitue un processus long et complexe commençant bien avant la procréation et se poursuivant

En lire plus

Les héritages familiaux

Sous la direction de Bernard Prieur, ESF, 1996, 143 p.

« Du passé faisons table rase »... le temps de la jeunesse se prête tout particulièrement à ce vieux désir de construire un monde nouveau qui ne doive rien à ses ancêtres. Une telle démarche est d’autant plus prégnante quand elle se situe dans une époque pleine de sécurité et de garantie. Dans une période au contraire faite d’affaiblissement des formes de cohésion sociale et d’atomisation, la mémoire du passé s’avère indispensable non seulement pour construire l’avenir mais aussi pour

En lire plus

Reconstruire les liens familiaux. Nouvelles pratiques sociales

Fondation de France (Benoit Bastard, Laura Cardia-Vonèche, Bernard Eme, Gérard Neyrand), Syros, 1996, 203 p.

La Fondation de France a soutenu depuis près de 20 ans la création et le démarrage de multiples lieux d’accueil parents/enfants: 30 Maisons Vertes de 1979 à 1989, 70 structures pour l’exercice du droit de visite depuis 1987 et encore 70 lieux d’accueil de quartier entre 1990 et 1994. Elle a souhaité faire le point sur ces trois types d’expérience. Elle a donc commandé une étude transversale à 4 chercheurs qui nous proposent donc leur

En lire plus