Vivre et grandir polyhandicapé

JUZEAU Dominique (sous la direction), Dunod, 2010, 236 p.

Ils sont parents, soignants, psychiatres, éducateurs, cadres d’établissements médico-sociaux… Ils côtoient au quotidien des personnes polyhandicapées. Ils ont monté le projet de ce livre. Pendant trois ans, ils y ont travaillé, avec le soutien du CREAI du Nod-Pas-de-Calais. Le résultat est tout à fait passionnant : ils ont réussi à rendre vivants leur expérience et leur savoir sur ce handicap si particulier, apportant au lecteur une vision panoramique de sa problématique. Une vingtaine

En lire plus

Le syndrome du bocal

PINAULT Claude, édition Buchet-Castel, 2009, 364 p.

Claude Pinault s’en souvient : il avait bien quelques problèmes. Mais, c’était des problèmes de riches ; d’un homme riche de sa bonne santé. Et puis voilà que, vers 4h00 du matin, un oursin se réveille dans le creux de son oreille. La douleur d’une otite lui grésille le tympan. Mais à la souffrance, se rajoute une pénible sensation de perte de contrôle : son corps le quitte, petit à petit. Le diagnostic tombe : syndrome de Guilain-Barré.  Nous avons tous une chance sur 100.000 de le

En lire plus

Handicap mental et majorité. Rites de passage à l’âge adulte en IME

SANTAMARIA Eric, L’Harmattan, 2009, 170 p.

Alors que le statut d’adulte renvoie à la pleine responsabilité du sujet, la notion de handicap mental enferme dans le stigmate de l’éternelle enfance. Ce paradoxe, les jeunes majeurs de l’IME de Villejuif voulaient en sortir : non seulement voir leur maturité reconnue, mais aussi être accompagnés, par leurs éducateurs, dans l’apprentissage de cette nouvelle étape de leur existence. Éric Santamaria commente la genèse de cette prise de conscience et de l’évolution de l’équipe éducative, à partir d’une

En lire plus

Au nom de la fragilité

GARDOU Charles & all, érès, 2009, 249 p.

Ils sont trente à avoir répondu favorablement à la sollicitation de Charles Gardou qui leur a demandé d’écrire sur le handicap. Ce ne sont pas des spécialistes : ils ne sont ni psychologues, ni éducateurs. Certains ont parfois côtoyé le handicap dans l’intimité de leur vie de famille. Pour d’autres, il s’agit d’un exercice de pure création. Ces écrivains qui nous proposent ici leurs nouvelles, leurs récits ou leurs poèmes ont tous un palmarès non négligeable de publications derrière eux. On trouve

En lire plus

Le handicap par ceux qui le vivent

GARDOU Charles & all, érès, 2009, 244 p.

N’y a-t-il pas une certaine imposture à parler au nom des personnes porteuses de handicap, en ignorant leur capacité et leur compétence à le faire aussi par elles-mêmes ? Même si la condition pour comprendre la pauvreté, la toxicomanie ou la prostitution ne réside pas dans le fait de les avoir éprouvées, le témoignage de ceux qui vivent ces situations ne peut être écarté. Il en va de même pour celles et ceux qui sont confrontés à la réalité quotidienne du handicap : ils sont détenteurs d’un savoir

En lire plus

Former à l’accompagnement des personnes handicapées

NUSS Marcel, Dunod, 2007, 219 p.

Voilà un livre à surtout ne pas manquer. L’auteur, handicapé de naissance, y fait preuve d’une liberté de ton et d’un sens de l’innovation dont bien des acteurs du secteur pourrait s’inspirer. Peu adepte de la langue de bois et des ronds de jambe, Marcel Nuss fera un passage éclair, en 2003, au Secrétariat d’Etat aux personnes handicapées, refusant de servir de faire-valoir. En 2006, il est chargé d’un rapport sur l’accompagnement des personnes « autrement capables ». C’est ce document qui est publié ici. Un

En lire plus

Accompagner la personne gravement handicapée. L’invention des compétences collectives

AMISTANI Carole et SCHELLER Jean-Jacques (sous la direction de), érès, 2008, 205 p.

L’ouvrage présente la recherche-formation effectuée par des professionnels, des formateurs et des chercheurs entre 2004 et 2006. Tout part d’un constat : être confronté à une population lourdement déficitaire est un défi pour des professionnels qui ont parfois le sentiment que leurs compétences sont mises à mal. D’où l’intérêt de se reposer les questions éthiques de cette intervention. Première dimension : reconnaître l’autre déficient, comme un être humain à

En lire plus

Je vais passer une bonne journée cette nuit

LAVAU Brigitte, Le Seuil, 2009

La lecture de ce récit, écrit de main de maître par une éducatrice spécialisée, envoûte le lecteur sans qu’on sache vraiment pourquoi. Est-ce la description de ces adolescents souffrant d’autisme qui se montrent autant imprévisibles qu’ingérables mais que la magie de l’écriture nous rend si attachants ? Est-ce l’immense bienveillance qui n’a d’égale que la non moins impressionnante patience dont font preuve les professionnels à leur égard ? Est-ce le fonctionnement des Jonquilles, cet hôpital de jour qui les

En lire plus

Où on va, papa ?

FOURNIER Jean-Louis, Stock, 2008, 155 p.

Devenir parent d’un enfant porteur de handicap ne peut être souhaité à personne, même à son pire ennemi. Quand on le devient, on essaie de l’assumer. Mais ce n’est pas une situation enviable. On souhaite le meilleur pour l’enfant qui vient au monde, et on fera tout pour le lui garantir, même quand il n’est pas comme les autres. Ce qui est souvent vécu comme un tremblement de terre devient sous la plume de Jean-Louis Fournier un récit bourré d’humour et d’émotion. A la lecture de ces pages, on rit et on

En lire plus

Le bonheur de l’enfant handicapé

RINGLER Maurice, Dunod, 2009, 163 p.

L’amour parental est la condition de l’existence, de la croissance et de l’épanouissement de l’enfant. Le nourrisson a besoin de se sentir aimé et de percevoir le plaisir manifesté à son contact par les adultes qui l’entourent, pour prendre confiance en lui : c’est à partir de l’affection qu’il reçoit, qu’il se perçoit comme aimable et qu’il va développer ses compétences. Si Maurice Ringler rappelle ces mécanismes de base du petit d’homme, c’est pour préciser à quel point l’enfant porteur de handicap est

En lire plus