L’intelligence d’un enfant - Méthodes et techniques d’évaluation

DEBRAY Rosine et coll, Dunod, 1998, 160 p.

Exclusivement réservé aux spécialistes, cet ouvrage est tout à fait hermétique aux non-initiés qui se risqueraient du côté des WISC-R, Némi, Figure de Rey, K-ABC et autre EPL qui constituent l’arsenal de nos collègues psychologues. Le jeune garçon de 10 ans qui s’est prêté à 4 de ces tests constitue la figure centrale de ce livre. D’éminents spécialistes se sont penchés sur son intelligence. Ils commentent à propos de « l’hétérogénéité dans les processus de symbolisation inscrite dans les aléas de la

En lire plus

Du bon usage de la honte

Serge TISSERON, Ramsay, 1998, 202 p.

La honte constitue une réalité à la fois psychique et sociale si pénible que celui qui l’a éprouvée un jour fait tout pour l’oublier. Et là justement est le problème, car nombre de troubles psychologiques, d’angoisses inexplicables voire de difficultés d’apprentissage sont liés à une honte ancienne et enfouie. Il apparaît donc nécessaire de réhabiliter la reconnaissance de ce sentiment : c’est là le seul moyen de le dépasser. Ainsi, “ dire sa honte, c’est montrer qu’on échappe au risque d’être

En lire plus

Les sources de la honte

Vincent DE GAULEJAC, Editions Desclée De Brouwer, 1996, 315 p.

La honte est un sentiment profondément humain qui adopte de multiples aspects et visages. On peut la ressentir au niveau corporel (manque d’hygiène, aspect disgracieux, handicap), mais aussi sexuel (n’a-t-on pas parlé longtemps des “ parties honteuses ” ?), psychique (perte de l’estime de soi, conviction qu’on n’est pas digne d’être aimé), morale (quand on est surpris à ne pas respecter des règles de vie), ou encore sociale (stigmatisation en raison de son origine, de sa

En lire plus

Droit d’asiles - Les hôpitaux psychiatriques de 1930 à 1950

Patrick LEMOINE, Odile Jacob, 1998, 329 p.

Psychiatre et chef de service à l’hôpital du Vinatier à Lyon, Patrick Lemoine revient ici sur le drame qui a vu, au cours de la seconde guerre mondiale, 40.000 malades mentaux mourir de faim, de froid et de misère dans les hôpitaux psychiatriques français. A la rigueur des hivers et aux défauts réels d’approvisionnement, il faut rajouter la ségrégation, l’idéologie nazie et l’eugénisme : nourrir les fous est un luxe de temps de paix !

Pour décrire cet épisode peu glorieux qui n’a jamais donné lieu à

En lire plus

La tyrannie du plaisir

Jean-Claude GUILLEBAUD, Seuil, 1998, 391 p.

Dès qu’on aborde la question de la morale sexuelle, on passe facilement pour un moraliste nostalgique ou pour un laxiste. On échappe difficilement soi-même à la subjectivité ou au manichéisme. Jean-Claude Guillebaud s’attache ici à déconstruire la vision simpliste que nous avons en la matière et de rétablir toute la complexité d’une réalité historique qui n’a que peu à voir avec l’idée que nous nous en faisons. Ainsi l’opinion commune prétend-elle à une évolution contemporaine venant abolir des

En lire plus

Ces enfants qui tiennent le coup

Sous la direction de Boris Cyrulnik, Hommes et Perspectives, 1998, 120 p.

Nous avons tous rencontré ces situations étonnantes de fratrie partagée entre certains qui ont sombré sous la pression familiale et d’autres qui résistent et s’en sortent. Comment certains enfants arrivent-ils à se préserver quand leur milieu les agressent ? Certes, ils n’en sortent pas complètement indemnes, mais ils réussissent malgré tout à devenir des adultes à peu près équilibrés et épanouis. Et surtout,  ils ne s’inscrivent pas dans la reproduction sur leurs

En lire plus

L’identité: l’individu, le groupe, la société

Coordonné par Jean-Claude RUANO-BORBULAN, éd. Sciences Humaines, 1998, 416 p.

Ce livre reprend le numéro spécial (n°15) de la revue Science Humaine consacré à l’identité, enrichi d’articles parus depuis 5 ans, ainsi que de documents inédits.
L’identité est d’abord affaire personnelle. Elle s’édifie progressivement tout au long de l’enfance. Mais rien n’est acquis définitivement : au cours de l’existence l’identité s’affirme, évolue, se réaménage par crises et stades successifs. Etre soi-même nécessite de se différencier des autres.
D’où
En lire plus

Histoires secrètes de la psychanalyse

Gérard BADOU, Albin Michel, 1997, 207 p.

Ce livre faisant une large place à la description de la vie intime des fondateurs et lieutenants de la psychanalyse, il déclenchera au choix les foudres ou le mépris des gardiens du temple. L’auteur, ne voulant pas attendre 2113, date à laquelle certains dossiers de Freud seront enfin accessibles, est allé chercher aux sources des recherches les moins complaisantes pour nous montrer la “ nouvelle science ”… côté cour.

Ainsi du cas Anna O qui constitue le premier chapitre des célèbres “ Etudes sur

En lire plus

Le toucher en psychothérapie

Pascal PRAYEZ, épi, 1994, 272 p.

C’est à partir de la double compétence de kinésithérapeute et de psychothérapeute que Pascal Prayez tente ici de concilier deux approches que l’usage présente comme incompatibles : la psychanalyse et le toucher. Le contrat en thérapie, explique-t-il, se base sur une inégalité de départ. D’un côté, l’usager est en plein mal-être. De l’autre, l’intervenant est censé posséder un savoir susceptible d’améliorer son équilibre de vie. Le transfert qui s’établit alors entre eux peut passer par la passion. Mais

En lire plus

Transfert et relation de sympathie

Jean AMBROSI, L’Harmattan, 1998, 150 p.

Chercheur en clinique expérimentale, Jean Ambrosi a consacré l’une de ses parutions aux éditions l’Harmattan à la question du transfert. C’est un ouvrage  très fluide qui s’appuie largement sur des vignettes. L’auteur tente une modélisation originale propre à renouveler la pratique psychothérapeutique. L’hypothèse de base de l’ouvrage consiste à présenter le transfert comme une constante à tout comportement humain. Décrit en premier par Théodule Ribot en 1896, puis repris par Freud et ses exégètes qui

En lire plus