La vie après la peine

PORTELLI Serge et CHANEL Martine, Ed. Grasset, 2014

Cet ouvrage écrit à deux plumes, celle d’un juriste et celle d’une journaliste, se consacre à une question trop souvent ignorée. Alors que les situations de récidive saturent les média, on ne parle quasiment jamais de la désistance. Le sortant de prison est devenu un suspect en puissance, enserré dans des institutions de contrôle et de soins contraints. Mais, jamais il n’est regardé dans sa capacité, pourtant bien réelle, à reprendre le cours de sa vie sans jamais reparaître devant une cour

En lire plus

La condition pénitentiaire. Essai sur le traitement corporel de la délinquance

FERRI Tony et BRKIĆ Dragan, Ed. L’Harmattan, 2014, 159 p.

Que peuvent avoir à dire un professeur de sport et un philosophe, respectivement ancien et actuel Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation sur ce milieu très particulier qu’est le monde carcéral ? Loin de remettre en cause la nécessité du traitement des délits, ils s’interrogent sur les effets d’aliénation, de dépersonnalisation et de dépossession des corps qu’impliquent les diverses modalités de la sanction pénale. Trois époques sont évoquées. L’ancien régime, tout

En lire plus

Punir, restaurer, guérir. Regards croisés sur la justice restaurative

ROGNON Frédéric et DEYMIÉ Brigitte (sous la direction), Ed. L’Harmattan, 2014, 168 p.

Peu connue en France, la justice restaurative a été imaginée et élaborée par des pratiquants de confession mennonite. En tout bien tout honneur, il est donc légitime de donner d’abord la parole aux théologiens. C’est ce que fait ce petit ouvrage, en s’ouvrant sur un exercice d’exégèse portant sur les racines bibliques de la notion de restauration. Mais que le lecteur se rassure : on ne se limite pas ici à une dimension propre à ravir les croyants et à barber

En lire plus

Longues peines. Le pari de la réinsertion

LAFLAQUIÈRE Philippe, Ed. Milan, 2012, 222 p.

Que d’idées reçues sur une justice qui négligerait les victimes et cajolerait les délinquants dans des prisons trois étoiles. Heureusement, des ouvrages comme celui de Philippe Laflaquière viennent combattre avec efficacité tous ces clichés, en restituant une réalité plus complexe et bien moins caricaturale. L’auteur décrit le travail fait main et au cas par cas, de ces juges d’application des peines qui ont la lourde responsabilité de décider des aménagements prévus par la loi, en pesant

En lire plus

La révolution sécuritaire (1976-2012)

BOURGOIN Nicolas, Ed. Champ Social, 2013, 211 p.

Si l’on excepte l’analyse crypto-marxiste accusant les classes dominantes de remplir les prisons, dans le seul but de réguler le marché du travail, ou la curieuse remise en cause de l’identification du Niqab à l’obscurantisme religieux, Nicolas Bourgoin nous propose dans cet ouvrage une remarquable démonstration de la manière dont notre société a totalement inversé son approche de la délinquance. Cette révolution conservatrice s’appuie sur un double mouvement : d’un côté, le recul de la

En lire plus

Les rencontres détenus-victimes. L’humanité retrouvée

CARIO Robert (sous la direction), Ed. L’Harmattan, 2012, 164 p.

Ce petit ouvrage plus que réjouissant redonne foi en l’humanité. Longtemps absente du procès pénal, la victime a eu tendance ces dernières années à devenir envahissante, menaçant le système judiciaire d’une forme larvée de confiscation au profit de la vengeance privatisée. Sortir du face à face exclusivement rétributif (à une transgression correspond une peine) relève d’un défi et d’un enjeu d’humanisation : démontrer que la société est dans la capacité à la fois de réparer la

En lire plus

Des hommes et des murs

PUEYO Joaquim, Ed. du Cherche Midi, 2013, 223 p.

Après avoir rendu toute une vie de bons et loyaux services à l’administration pénitentiaire, l’un de ses plus hauts fonctionnaires a décidé de témoigner. Longtemps laissé à l’état d’ébauche, il s’est enfin décidé à publier son livre. C’est qu’ayant fait valoir ses droits à une retraite particulièrement active -puisqu’il a été élu député en juin 2012- Joaquim Pueyo s’est trouvé libéré de son obligation de réserve. C’est avec de multiples détails qu’il décrit la longue carrière qui l’a amené à

En lire plus

Le glaive sans la balance

LAMEYRE Xavier, Ed. Grasset, 2012, 223 p.

Depuis une vingtaine d’années, l’État français s’est doté d’un arsenal répressif considérable tant policier, que judiciaire ou pénitentiaire. A la suite de la mise en application du nouveau Code pénal en 1994, près de 100 lois sont venues aggraver les sanctions : une dizaine sous le gouvernement Juppé, une vingtaine sous le gouvernement Jospin, une trentaine sous les gouvernements Raffarin et Villepin et une quarantaine sous le gouvernement Fillon. Prisonniers de l’émotion et d’une « nomorrhées »

En lire plus

Juger

PORTELLI Serge, Ed. de l’Atelier, 2011, 188 p.

Pendant longtemps, les juges se sont confondus avec le pouvoir, instrumentalisés par le prince du moment, toujours magnanimes avec les puissants et implacables avec les faibles. Chaque changement de régime entraînait son lot de révocations de magistrats suspects d’une trop grande fidélité au gouvernement précédent. Serge Portelli est vice président du tribunal de grande instance de Paris. Ce qui ne l’empêche pas de stigmatiser une fonction dont la veulerie et la servilité atteignirent des

En lire plus

Monsieur le Procureur, j’ai l’honneur… Réflexion sur les mineurs délinquants

PINSON Dominique, Ed. Les 2 encres, 2011, 188 p.

Il est courant d’entendre des discours dénonçant une forte proportion de mineurs délinquants, largement impunis par une justice laxiste. La réalité est toute autre : sur les 13,5 millions d’enfants et d’adolescents qui grandissent sans problèmes majeurs, 76.164 d’entre eux ont été présentés devant un juge pour enfant en 2009, soit 0,5 % de toute une génération. Et le taux de réponse pénale, pour les mineurs, s’élevait la même année à 92,9 %. Au-delà des chiffres bruts, il y a ce que vit

En lire plus