La société malade de la gestion. Idéologie gestionnaire, pouvoir managérial et harcèlement social

Vincent DE GAULEJAC, Seuil, 2005, 282 p.

Voilà une charge implacable, mais néanmoins fortement argumentée contre une idéologie qui a envahi progressivement tous les pores de notre société. La loi du marché et la compétition généralisée s’imposeraient à tous. Chacun est convoqué au service d’une économie entrée dans une quête de performance et une guerre de position où la seule alternative serait de gagner ou de disparaître. Le capitalisme financier a remplacé le capitalisme industriel : la valeur de l’entreprise est mesurée quotidiennement à

En lire plus

Les désordres du travail. Enquête sur le nouveau productivisme

Philippe ASKENAZY, Seuil, 2004, 96 p.

La montée du chômage nous a habitués depuis trente ans à ne plus nous interroger sur les conditions de travail, mais sur le seul fait d’en avoir ou pas. Pourtant, les 3.000 accidents de travail qui ont lieu chaque année représentent 3 % de la richesse nationale, soit l’équivalent de plus d’une dizaine de jours fériés ! Le déni collectif de cette réalité tient à la conviction que l’abandon du taylorisme aurait notablement changé la donne : autonomie, responsabilisation, coaching, appui sur le réseau

En lire plus

Justice injuste. Le scandale de l’affaire d’Outreau

Acacio PEREIRA, éditions Philippe Rey, 2004, 264 p.

Tout débute en décembre 2000, par une sordide affaire d’inceste : quatre frères révèlent les « manières » dont ils sont victimes de la part de leurs propres parents. Leur mère avoue assez rapidement. Elle va même au-delà, confirmant les accusations tous azimuts portées par ses enfants contre d’autres adultes : des voisins, des commerçants, des proches et même des personnes qu’elle ne connaît pas. Fabrice Burgaud, jeune juge d’instruction frais émoulu de l’école de la magistrature se fait

En lire plus

L’enfant et la peur d’apprendre

Serge BOIMARE, Dunod, 2004, 196 p.

L’Ecole est confrontée chaque année au défi de ces enfants à l’intelligence normale et à la curiosité intacte qui bloquent complètement face à l’apprentissage scolaire. On a évoqué un sous-entraînement ou un déficit dans l’apport initial. Si ce n’était que cela, cela fait longtemps que le problème aurait été solutionné. La thèse que développe Serge Boimare dans son ouvrage qui vient d’être réédité dans une version enrichie, est particulièrement féconde. Si ces élèves ont réussi à mettre en place de

En lire plus

Médiation cognitive des apprentissages

Cahiers de l’Actif, n°328/329, 2003, 214 p.

Toutes les théories pédagogiques s’accordent sur un même consensus : la thèse d’un être humain naissant dans l’incomplétude. Le bébé qui vient au monde n’est que le descendant inachevé d’une espèce inachevée. Le petit d’homme est condamné à apprendre et à produire avec d’autres les moyens de son adaptation au monde. Cette capacité à l’apprentissage cognitif est une propriété en puissance présente chez chacun(e). Mais, pour la générer,  il faut la solliciter. Les formes que vont justement prendre ces

En lire plus

Penser le racisme. De la responsabilité des scientifiques

Michel GIROD, Calmann Levy, 2004, 158 p.

Les scientifiques n’ont pas un comportement à part : ils sont à l’image de la société dans laquelle ils vivent. Ainsi, au XVIIIème siècle, quand les naturalistes se mettent à nommer, classer, trier et hiérarchiser les organismes vivants, ils opèrent de la même façon pour l’espèce humaine. Très vite ils distinguent une race supérieure (la blanche) et d’autres qu’ils considèrent comme inférieures (noire, jaune ...). Rares seront les intellectuels qui à l’image de Condorcet s’opposeront avec courage à

En lire plus

Racisme, une histoire

George M. FREDRICKSON, éditions Liana Levi, 2003, 222 p.

Alors même qu’on assiste à un renouveau inquiétant des réflexes racistes, il est important de prendre les moyens de réfléchir aux sources historiques de ce comportement imbécile et criminel. C’est ce que nous propose l’auteur dans un ouvrage passionnant. Il distingue ce qui relève de l’ethnocentrisme (considérer son ethnie comme supérieure aux autres), de la xénophobie (rejeter tout ce qui est étranger), du fanatisme religieux (prétendre posséder la seule foi authentique), de

En lire plus

Tous aux abris!

Mickaël MOORE,  La Découverte, 2004, 310 p.

En complément du film « Fahrenheit 9/11 », visible à compter du 21 juillet sur les écrans français, on retrouvera avec beaucoup de plaisir la verve de Mickaël Moore dans ce nouvel ouvrage de commentaires sur une Amérique qui ne donne à voir d’elle, depuis quelques année, que son pire visage. Et pourtant, affirme l’auteur, les USA sont de gauche ! 57% de ses habitants pensent que l’avortement doit rester légal, 86% se déclarent en accord avec le mouvement pour les droits civiques (qui revendiquent

En lire plus

L’insécurité sociale. Qu’est-ce qu’être protégé?

Robert CASTEL, Seuil, 2003, 96 p.

Nous vivons dans l’une des sociétés de l’histoire qui aura été la plus sûre : de la naissance à la mort, nos existences ne se déroulent plus sans filet de protection. Cette sécurité intervient tant au niveau civil (l’Etat de droit garantissant les libertés fondamentales) que social (les principaux aléas de la vie étant couverts). Mais, cette situation ne s’est pas posée historiquement, d’emblée. Pendant longtemps, ce qui a régné, c’était un état d’insécurité permanent qui ne permettait ni de maîtriser le

En lire plus

L’école ente Autorité et Zizanie

LIFE, Chronique Sociale, 2003, 128 p.

Ce sont les chercheurs en science de l’éducation de l’université de Genève qui nous proposent ce petit abécédaire reprenant un certain nombre de concepts qui nourrissent la polémique entre les tenants du savoir et ceux de la pédagogie. De A comme Autorité jusqu’à Z comme Zizanie, le lecteur retrouvera 26 notions (une pour chaque lettre de l’alphabet) traitées par des tenants de la réforme qui considèrent à juste raison que « défendre inconditionnellement toute innovation serait aussi vain que de

En lire plus