Face à l’insécurité sociale. Désamorcer les conflits entre usagers et agents des services publics

Suzanne ROSENBERG et Marion CARREL, édition La Découverte, 2002, 250 p.

Bus dégradés, mobilier urbain détruit, gifle donnée à l’instituteur, émeute urbaine s’attaquant aux services publics symboles de l ‘Etat, les violences faites aux biens communs et aux agents des collectivités sont multiples et diverses. L’une des réponses possibles est répressive. D’autres solutions existent pourtant, comme le montre cet ouvrage qui ne se contente pas d’incantations mais qui s’appuie sur des actions menées au cours des dernières années. La démonstration

En lire plus

C’est la lutte finale etc.

Stanislas TOMKIEWICZ, éditions La Martinière 2003, 304 p.

Il y a d’abord eu cette vie au service de l’enfance qui prend sa source dans le ghetto de Varsovie et que l’on retrouve dans « l’adolescence volée » (cf. LS n°489). Et puis, il y a l’engagement politique qui fait l’objet de ce deuxième volet des mémoires de Stanislas Tomkiewicz. Cet ouvrage paraît à titre posthume. Décédé le 5 janvier 2003, l’auteur n’aura pu le terminer. Il nous reste néanmoins ces dernières pages marquées au coin de l’humour et surtout de la profonde modestie d’un

En lire plus

La protection sociale sous le régime de Vichy

Sous la direction de Philippe-Jean HESSE & Jean-Pierre LE CROM, Presse universitaire de Rennes, 2001, 382 p.

On connaissait déjà la dette que l’éducation spécialisée pouvait avoir à l’égard du régime Vichy. Voilà un ouvrage qui vient éclairer d’une façon très étonnante l’héritage tout aussi douteux que peut avoir le système de protection sociale de notre pays. En 1928 et 1930, la France se dote, cinquante ans après l’Allemagne et vingt cinq ans après la Grande Bretagne, d’une d’assurance sociale couvrant le risque maladie. En 1945, le

En lire plus

Alternatives au sécuritarisme en éducation

Association Intermèdes, édition Jeunesse et droit, 2002, 117 p.

Trop souvent, la formation de l’individu ne se fonde que sur des méthodes autoritaires (soumission, contraintes, sanctions...). L’enfant se trouve ainsi réduit au rôle d’élève obéissant, pratiquement jamais consulté ni responsabilisé et qui se découvre citoyen le jour de ses 18 ans, sans aucune expérience préalable en matière ni de participation, ni de prise d’initiatives. Le ton de l’ouvrage est donné : il s’agit des actes du colloque organisé le 5 juin 2002 par l’association

En lire plus

Mike contre-attaque ! Bienvenue aux Etats stupides d’Amérique

Michael MOORE, La Découverte, 2002, 232 p.

L’anti-américanisme est en progression constante à travers le monde. Ce mouvement de fond est proportionnel à la politique d’une nation qui est tout particulièrement marquée par l’égoïsme, le cynisme et la toute puissance insolente. Egoïsme quand elle oblige son industrie pharmaceutique à produire à prix coûtant des médicaments pour faire face à un début d’épidémie du charbon qui s’avère n’avoir concerné que moins d’une dizaine de ses concitoyens, mais qui s’oppose à la vente à bas prix de

En lire plus

Les droits de l’enfant à l’école - Pour une éducation à la citoyenneté

LE GAL, DE BOECK & BELIN, 2002, 214 p.

Ce n’est que très progressivement que la citoyenneté a acquis son caractère universel : ainsi, dans notre pays, ce n’est qu’en 1848 que les ouvriers et les paysans obtiennent le droit de vote, en 1944, c’est au tour des  femmes et en 1974 des jeunes de 18 ans. Aujourd’hui, se pose la question de l’accès à la citoyenneté de la seule partie de l’humanité pour qui cela pose problème : les enfants. D’un côté, le fait de considérer l’enfant comme une personne à part entière, ayant la même dignité et les

En lire plus

80% du bac… et après ? Les enfants de la démocratisation scolaire

Stéphane BEAUD, La Découverte, 2002, 303 p.

Stéphane Beaud met en vie des personnages à la fois passionnants et attachants qui seraient dignes d’un roman, s’il ne s’agissait d’une étude sociologique des plus méthodique.

L’auteur nous livre  le résultat de dix années d’étude sur le terrain qu’on aura du mal à lâcher, la dernière page tournée. Cela commence au début de la décennie 90, alors que se joue à plein le compromis historique entre un pouvoir politique désireux de lutter à court terme contre le chômage et d’élever à moyen terme le

En lire plus

Tolérance zéro? Incivilités et insécurité

Sebastian ROCHE, Odile Jacob, 2002, 304 p.

Parmi les nombreux facteurs invoqués pour interpréter la délinquance des mineurs, on compte l’hérédité, la personnalité, l’urbanisation, l’inégalité économique, les média de masse, la démographie, l’organisation familiale, l’usage de produits stupéfiants, le comportement des victimes potentiels, l’accessibilité et la vulnérabilité des cibles etc … Le nombre de mises en cause de mineurs étant passé depuis 1993, de 93.000 à 175.000, deux grands blocs d’explications s’opposent : soit un déficit de la

En lire plus

Quand l’école se mobilise

Agnès VAN ZANTEN, Marie-France GROSPIRON, Martine KHERROUBI, André D. ROBERT, édition La Dispute, 2002, 270 p.

Longtemps, l’école primaire a été tournée vers l’enseignement du peuple (apprentissage des savoirs de base et intégration à la République) et le secondaire vers l’intellectualisme de l’élite. Parmi les profondes mutations qui ont marqué l’Education nationale au cours des trente dernières années, la massification de la fréquentation, qui se voulait porteuse de démocratisation, a eu comme effets pervers de mettre en évidence l’échec

En lire plus

L’école des riches, l’école des pauvres. Les zep contre la démocratie

Nestor ROMERO, Syros, 2001, 180 p.

En créant, au début des années 80, les zones d’éducation prioritaires, l’Education nationale a inauguré une politique de discrimination positive : la mise à disposition de plus de moyens et de classes moins chargées visaient alors à lutter contre les inégalités. Vingt ans après, on ne peut que constater l’échec de cette politique. Dans les générations nées entre 1974 et 1977, 91% des enfants de cadres sont bacheliers contre 45% des enfants d’ouvriers. Les premiers ont douze fois plus de chance d’obtenir un

En lire plus