Justice pour les enfants

Jean-Pierre ROSENCZVEIG, éditions Robert Laffont, 1999, 415 p.

« Ne fais pas celui qui est débordé, tu adores cela », lui affirme sa femme. Et, c’est vrai que, pour qui connaît la boulimie de Jean-Pierre Rosenczveig en matière d’engagement associatif, la lecture de son dernier ouvrage (1) ne laissera pas d’étonner. Voilà un homme présent régulièrement sur les ondes de la radio et de la télévision, haranguant tout aussi régulièrement à la tribune des colloques et des congrès, assurant des formations à travers toute la France avec son compère

En lire plus

Derrière les barreaux

Christophe Lambert, édition Michalon, 1999, 189 p.

Christophe Lambert est un drôle de surveillant de prison. Il ne joue par la manière forte en traitant les détenus comme du bétail, profitant de son uniforme pour rouler des mécaniques. Il ne se comporte pas non plus comme ces j’en-foutiste qui n’ont qu’une envie, c’est de finir leur journée de travail, en ne s’intéressant à rien de ce dont ils peuvent être témoin. Il ne partage pas non plus la vision de ses collègues qui sont « règlement, règlement » et qui vivent dans la passivité, attendant

En lire plus

Etat de violence

Julien DRAY, Editions 1, 1999, 217 p.

Voilà un ouvrage qui affirme un certain nombre de vérités. Pourtant, la pertinence de certains propos, si elle est convaincante, n’en apparaît  pas moins superficielle. Cela est dû à la qualité de son auteur : celui-ci est un orateur de valeur. Mais ce n’est pas n’importe quel orateur. C’est un tribun politique. En tant que tel, il a quelque chose à vendre. Les faits qu’il présente et les démonstrations qu’il avance sont là pour justifier un programme de société qui est celui de son courant politique : la

En lire plus

Sanctions et discipline à l’école

Bernard DEFRANCE, Syros, 1999, 192 p.

Pour sa troisième réédition, l’ouvrage de Bernard Defrance n’a pas perdu de pertinence. L’actualité en fait même un propos des plus précurseurs. L’argumentation relève d’une logique implacable : « l’école fonctionne trop souvent dans l’injustice et le non-droit » (p.14) affirme l’auteur d’emblée. A l’heure où de plus en plus d’enseignants se plaignent de la violence qu’ils subissent n’est-ce pas paradoxale de placer l’école en situation d’accusée ? En réalité, il convient de revenir à la source de cette

En lire plus

Histoire de l’athéisme

Georges MINOIS, Fayard, 1998, 671 p.

La religion n’attire plus grand monde dans les églises, mais elle continue à bien se vendre. Parler de l’incroyance relève toujours quelque peu de la provocation et sent encore l’odeur du bûcher. Georges Minois, historien prolixe, y a consacré une longue étude, faisant là oeuvre d’innovateur tant le domaine historiographique dans ce domaine est pauvre.

L’athéisme apparaît en même temps que la religion, sans qu’il y ait de progression chronologique entre un état religieux originel et une évolution vers une

En lire plus

Qu’est ce que la richesse?

Dominique MEDA, édition Aubier, 1999, 423 p.

 Après avoir longuement interrogé la notion de travail (« Le travail, une valeur en voie de disparition », cf. Lien Social n°369), Dominique Méda récidive avec bonheur. A son tableau de chasse, cette pourfendeuse d’évidences, accroche ici un nouveau trophée : la richesse. Nos sociétés explique d’emblée l’auteur se prétendent riches au prétexte qu’elles amèneraient sur le marché une profusion de biens et de services que les individus s’approprient et consomment. De fait, en 30 ans, la France a

En lire plus

Droit de la famille

Sous la direction de Jacqueline RUBELLIN-DEVICHI, Dalloz, 1999, 895 p.

Le lecteur non-juriste aura remarqué le caractère souvent abscons et rebutant des textes juridiques (le spécialiste en la matière, pour s’y être habitué, ne s’y sera pas forcément résigné). On ne peut pas vraiment dire que cette littérature ait de quoi séduire. Elle n’est pas faite pour cela bien sûr, mais sa lecture a plutôt tendance à faire fuir qu’à donner envie de servir de livre de chevet! De nombreuses raisons, pourtant, incitent à ne pas négliger cette matière
En lire plus

L’adolescence volée - Ghetto de Varsovie

Stanislaw TOMKIEWICZ, Calmann Lévy, 1999, 252 p.

Quiconque a eu l’occasion de croiser Stanislaw Tomkiewicz ne peut l’oublier. Si à chacune de ses interventions publiques,  il lui est difficile d’arrêter de parler, il est encore plus frustrant pour l’auditoire d’accepter qu’il se taise. Voilà l’occasion pour le lecteur de retrouver (ou de découvrir) le style inimitable de ce personnage attachant qui s’affirme comme l’un de précurseurs de la protection de l’enfance, à l’image de son maître et contemporain, Janus Korczak, qu’il a largement

En lire plus

Pourquoi vos enfants s’ennuient en classe

Marie-Danielle PIERRELEE, Agnès BAUMIER, éditions Syros, 1999, 225p.

Le constat est ici limpide : les collégiens s’ennuient massivement dans une école qui est surtout pour eux l’occasion de se retrouver avec leurs copains. On a voulu que tous les jeunes accèdent au collège unique, mais on a conservé le cadre adaptée à l’élite d’hier. L’évolution du système scolaire est en panne face à toute une série d’obstacles.

Il y a d’abord une laïcité qui prétend traiter tous les élèves sur le même plan comme à l’époque où il s’agissait d’unifier le

En lire plus

La citoyenneté à l’école

Colette CREMIEUX, Syros, 1998 200p.

L’implication de l’école dans la formation du citoyen est inscrite dans les textes fondateurs. Condorcet en présentant son plan pour l’enseignement gratuit aux lendemains de la révolution de 1789 associe clairement instruction publique et exercice des droits et devoirs du citoyen. Cette éducation civique sera réaffirmée après la défaite de 1870 imputée à la mauvaise préparation patriotique des jeunes. Dès lors, hymne national, chants revanchards et drapeau tricolore seront intégrés au quotidien des
En lire plus