Le vrai rôle du père

Jean LE CAMUS, Odile Jacob, 2000, 192 p.

Traditionnellement, le père se voit affubler de la mission de séparer la mère et son bébé et de permettre à ce dernier d'intérioriser la loi, toutes choses qui marquent le passage de l’état de nature à celui de la culture. Ainsi, pour la plupart des psychologues, l'âge du père interviendrait après l'âge de la mère. Jean Le Camus se propose ici de dépasser ce modèle classique qu'il dénonce comme réducteur. Pour l'auteur, le père joue un rôle à la fois multidimensionnel (et non unidimensionnel), immédiat

En lire plus

1 à 15 ans

Découper l’être humain en stades d’évolution a toujours un aspect arbitraire. Il existe pourtant des moments forts, des périodes cruciales, des phases de tension particulière qui marquent dans l’existence l’apparition et la maîtrise d’un comportement nouveau. Du moment qu’on n’utilise pas ces différentes étapes d’une manière normative, en parler et s’en servir comme autant de points de repère et de compréhension, peut être très utile. Les éditions Chronique Sociale ont publié quatre petits livrets pratiques et très facilement consultables qui
En lire plus

Les relations fraternelles des adolescents

Eric WIDNER, puf, 1999, 236p.

Dans de nombreuses civilisations, l’aîné joue un rôle essentiel dans l’éducation de sa fratrie. En occident, sans être aussi fondamental, le lien de germanité constitue un complément non négligeable de l’action éducative des parents. Pourtant, pendant longtemps les recherches des sciences humaines sur la famille se sont centrées autour du couple et des relations parents/enfants. Eric Widner nous propose ici un ouvrage qui vient combler ce vide. Il s’attache à étudier les relations fraternelles à partir des trois

En lire plus

Au cœur des émotions de l’enfant - Comprendre son langage ses rires et ses pleurs

Isabelle FILLIOZAT, éditions Jean-Claude Lattès, 1999, 321p.

Nourrir le quotient intellectuel des enfants n’est pas suffisant. Il faut aussi leur apprendre à identifier, nommer, comprendre, exprimer et utiliser positivement leurs émotions, sous peine de les voir en devenir les esclaves. Pour accroître leur quotient émotionnel, il faut que les adultes écoutent les enfants, leur donnent la permission de libérer leurs tensions et leur offrent  un espace pour décharger leurs émotions. C’est sur cette intelligence de cœur qui nécessite une juste

En lire plus

L'état de l’enfance en France - Réalités et difficultés

Gabriel LANGOUËT et All, Observatoire de l’enfance en France/ PEP, Hachette, 1997, 354 p.

Le livre proposé par la Fédération des Pupilles de l’Enseignement Public est le fruit de deux constats. Celui tout d’abord du décalage entre un des pays les plus riches du monde et nombre de ses jeunes vivant la pauvreté, la précarité, la galère, l’exploitation, la violence ou les paradis artificiels. Deuxième constat, celui de “ l’insuffisance encore notoire de la simple connaissance statistique de l’étendue des difficultés rencontrées par toute une

En lire plus

L’état de l’enfance en France - Les nouvelles familles

Gabriel LANGOUËT et all,  Hachette, 1998, 222p.

Ce n’est qu’au XIIème siècle que le mariage indissoluble est imposé par l’église qui l’intègre à ses sacrements. La révolution de 1789 met un terme à cette période en introduisant le divorce. La dissolution de ce lien n’a pas provoqué, comme la plupart des moralistes le prévoyaient, un effondrement de la civilisation mais une réorganisation de la famille : familles recomposées (constituée de deux adultes dont l’un au moins n’a pas de lien de filiation avec les enfants présents), les familles

En lire plus

Bientraitances: mieux traiter familles et professionnel

Sous la direction de Marceline Gabel, Frédéric Jesu et Michel Manciaux, éditions Fleurus, 2000, 454 p.

Professionnellement, on attache toujours trop d’importance à ce qui va mal par rapport à ce qui va bien. Si on arrive aujourd’hui à comprendre les éléments constitutifs des mauvais traitements, la recherche autour des conditions d’une bientraitance en est encore à ses débuts. Cette démarche a néanmoins fait son chemin dans la réflexion collective, au point de regrouper autour de ce thème plus de trente deux chercheurs et praticiens, dans un

En lire plus

Les enjeux de la parentalité

Sous la direction de Didier HOUZEL, érès, 1999, 200p.

A l’excès fréquemment dénoncé d’une cassure des liens entre les enfants placés et leurs parents, n’a-t-on pas abouti à un excès inverse, consistant à maintenir à tout prix ces mêmes relations avec des parents destructeurs parce qu’inadéquats ou pathologiques? A partir de quels indices peut-on et doit-on favoriser le rapprochement ou au contraire organiser la distance entre les uns et les autres ? Comment savoir si une rupture sera traumatisante pour le psychisme de l’enfant ou au contraire

En lire plus

La famille peut-elle encore éduquer?

Barbara WALTER, érès, 1997, 142 p.

En matière d’éducation familiale, nous sommes dans une époque à la fois plus libre, mais aussi moins rassurante. Auparavant, la nécessité de choisir s’imposait rarement : chacun devait suivre une partition écrite d’avance. Aujourd’hui, il n’y a plus de modèle sur lequel s’appuyer. Il faut rejeter l’alternative selon laquelle la famille serait soit spontanément éducative, soit par essence enfermante et malsaine. L’auteur nous propose une revue de sept ouvrages de pédagogie qui vont des « Petites filles

En lire plus

Ecole des Parents

n°4-2000 (5 impasse Bon secours 75543 Paris cedex 11)

« L’Ecole des Parents » a consacré le dossier central de son numéro d’avril à l’évolution du droit familial. En trente ans, la famille a connu une évolution fulgurante. Cette forme d’organisation qu’on présente aisément comme la cellule de base de notre société s’est débiologisée au profit du lien relationnel et affectif. La loi s’est adaptée à ces mutations : l’autorité parentale s’est substituée à l’autorité paternelle en 1970, l’enfant naturel s’est vu reconnaître les mêmes droits que

En lire plus