Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org
Les publications en sciences humaines sont nombreuses et d’une richesse impressionnante.La lecture de centaines d’ouvrages a constitué, à chaque fois, un moment de plaisir et de grande satisfaction intellectuelle. J'espère que l’internaute trouve dans ces critiques l’envie de se plonger, à son tour, dans ces livres

À la belle étoile

SANVOISIN Eric, éd. Le Muscadier, 2018, 76 p.

Yaëlle, 10 ans, décide un jour d’entraîner son grand frère vers son école, pour montrer à ses copines pourquoi il est « différent ». Mais, cela ne se passe pas comme convenu. Ne supportant pas la moquerie maladroite dont il est la cible, Pierrot prend la fuite. Sa soeur peine à le retrouver. Le voilà perdu. Jusqu’à ce qu’une bonne fée sorte de son château en carton et le prenne sous son aile, le ramenant à bon port. Justine n’a pas supporté de perdre son enfant d’un accident de la route. Après

En lire plus

L’aigle noir

MESTRON Hervé, éd. Le Muscadier, 2017, 71 p.

Nicolas Harman a dû quitter Paris, après la disparition de sa famille lors de l’attentat du Bataclan. Il lui fallait partir, pour essayer de faire repartir un moteur de vie grippé et sans jus. Nommé professeur de musique au collège de Saint Ambroise, sur la côte normande, il tombe sous le charme de la voix de Billie, une élève dont il ne veut pas voir le potentiel se gâcher. Il lui demande de rester quelques instant après les cours et l’encourage à prendre des leçons de chant. L’attention qu’il

En lire plus

Je les entends venir

CADIER Florence, Ed. Le Muscadier, 2018, 90 p.

Léo vit chez des parents tolérants et aimants. Robin est le cadet d’une famille catholique pratiquante, partisane de la manif pour tous. Quand les deux adolescents tombent amoureux, l’un de l’autre, le premier est tétanisé à l’idée d’officialiser sa liaison, quand le second est bien plus à l’aise. C’est à la fin d’une soirée d’anniversaire alcoolisée qu’ils se retrouvent dans le même lit. Les mois s’égrènent, les convainquant que ce n’est pas là une simple passade ou une recherche transitoire

En lire plus

Psychothérapie de Dieu

CYRULNIK Boris, Éd. Odile Jacob, 2017, 314 p.

Même si chaque culture lui donne une forme spécifique, la religion constitue un phénomène mental universel qui sauve un grand nombre d’individus. Celui qui est malheureux a besoin d’aller chercher des explications magiques pour lutter contre son malaise. La croyance lui permet de se relier à une force au-dessus de la condition humaine. Croire donne du sens à sa vie : celui qui a un pourquoi peut vivre n’importe quel comment. Dans un contexte où le groupe est ainsi structuré et les blessés

En lire plus

L’horreur religieuse

MACÉ-SCARON Joseph, Éd. Plon, 2016, 198 p.

Bardés de prescriptions, cuirassés de dogmes, hérissés de certitudes, les croyants, dont on prophétisait l’irréfragable disparition ou l’interminable agonie, ne connaissent aucune limite à leurs conseils, à leurs réprimandes ni à leurs menaces. À côté de ces fidèles vivant leur foi pour eux-mêmes avec ferveur, voire dans l’exaltation, il y a ce fanatisme, ce dogmatisme et cet obscurantisme qui semblent inhérents à tout culte qui ambitionne de façonner les identités à son image et de faire plier les

En lire plus

Guerre de religion et police de la pensée : une invention monothéiste

CASTEL Jean-Pierre, Éd. L’Harmattan, 2017, 219 p.

Contrairement à ce que l’on prétend souvent, affirme Jean-Pierre Castel, les religions issues de la Bible n’ont pas contribué à faire reculer la sauvagerie du polythéisme de l’antiquité. Elles l’ont décuplée. Et ce, pour une raison bien simple. Un Dieu polythéiste n’est pas jaloux des idoles voisines qu’il ne considère pas comme rivales. Bien au contraire, les divinités des peuples vaincus, même subordonnées à celles des vainqueurs, venaient enrichir leur panthéon. Alors qu’un Dieu monothéiste

En lire plus

Le livre noir de la religion

TIMOUR Frank Henri, Éd. de l’Epervier, 2014, 514 p.

Chacun a droit à sa croyance privée, au nom de l’imprescriptible liberté de pensée. Mais, la bonne foi, la modération, l’humanisme et la sincérité fraternelle de l’immense majorité des croyants ne changeront en rien la nature criminelle de la religion, assène d’emblée Frank Handi Timour. Son « livre noir » accumule les faits historiques qui ont de quoi remplir d’horreur le lecteur. Empaler des victimes en l’honneur des Dieux, leur arracher le cœur encore palpitant, éventrer un être humain

En lire plus

Mes poings sur les i

HEUTTE Soufyan, Ed. L’Harmattan, 2019, 141 p.

Quand il n’est pas éducateur spécialisé, Soufyan Heutte écrit. Son roman nous glisse dans la peau de Kamel-l’esquive qui va devenir Kamel-la-poisse, au gré d’un parcours bien peu réjouissant. La violence permanente entre jeunes du quartier si l’on veut se faire respecter ; la violence des policiers qui n’hésitent pas à tabasser ; la violence du milieu carcéral qui impose la loi du plus fort … Sans tomber dans un déterminisme rédhibitoire, grandir dans un zoo de béton, se heurter au plafond de la

En lire plus

Se doper pour travailler

CRESPIN Renaud, LHUILIER Dominique, LUTZ Gladys  (sous la direction), Ed. érès, 2017, 348 p.

La consommation de substances psycho actives sur son lieu d’exercice professionnel a trop longtemps été reliée soit à un problème personnel, soit à une inadaptation à son poste de travail. L’implication du contexte d’activité était niée, permettant aux employeurs de se délester des méfaits qui y étaient liés. Bien sûr, les relations entre le travail et la santé sont multifactorielles, résistant à toute attribution causale unique. Mais, on ne peut

En lire plus

Va-t-on payer pour travailler?

Valérie Segond, Ed. Stock, 2016, 302 p.

Les employeurs se montrent très créatifs, quand il s’agit d’accroître la part du travail gratuit. Les compagnies d’aviation ont transféré sur leurs futurs pilotes le coût de leur formation. Le forfait jour créé par la loi Aubry 2 permet aux cadres de travailler jusqu’à 78 heures par semaine, sans paiement de leurs heures supplémentaires. La mise en situation professionnelle que proposent l’apprentissage, les contrats professionnel, les stages ou le service civique constituent une formidable aubaine

En lire plus