Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org
Les publications en sciences humaines sont nombreuses et d’une richesse impressionnante.La lecture de centaines d’ouvrages a constitué, à chaque fois, un moment de plaisir et de grande satisfaction intellectuelle. J'espère que l’internaute trouve dans ces critiques l’envie de se plonger, à son tour, dans ces livres

Le massacre des innocents. Les oubliés de la République

CRÉOFF Michel, LABORDE Françoise,  Ed. Independently published, 2018, 173 p.

L’une est journaliste. L’autre, ancienne inspectrice à l’enfance, est vice présidente du Conseil national de la protection de l’enfance. C’est un coup de colère qu’elles poussent face à un constat révoltant. En France, chaque jour, deux enfants sont tués dans le secret du cercle familial et un enfant est violé chaque heure. Chaque année, 73.000 enfants sont victimes de violence. La société n’est certes pas inerte face à ce terrible constat, puisque l’Aide sociale à

En lire plus

Être à sa place. Parcours d’enfants placés devenus grands

LEMARE Pascale, Ed. L’Harmattan, 2018, 231 p.

Peu de travailleurs sociaux savent ce que sont devenus les enfants qu’ils ont accompagnés. Ceux qui reviennent vers eux le font rarement par rancœur ou désir de régler leurs comptes. Peut-être, parce que seuls ceux qui ont réussi leur vie osent le faire. Voilà, en tout cas, un livre qui apporte un éclairage bienvenu à travers les témoignages de vingt-trois anciens enfants placés entre 1960 et 2017, ainsi que ceux de professionnels ayant travaillé en protection de l’enfance depuis 1980. Une

En lire plus

Quand j’étais petit, on m’a retiré de ma famille

CARDOUX Pierre et DOMANGE Claude (sous la direction), Ed. EHESP, 2018, 223 p.

Tant de livres de sciences humaines parlent d’eux. Pour une fois qu’on leur donne la parole, ils la prennent en racontant leur vécu. Ils ont toutes et tous eu à bénéficier ou à pâtir d’un placement venu interférer dans leur histoire familiale et intime, entraînant un soulagement ou une souffrance. Pour autant, leur témoignage est plein d’espoir : ce n’est pas parce qu’ils ont été retirés de leur famille qu’ils ne s’en sortent pas. Bien au contraire. C’est Marie qui

En lire plus

Brisures. Abécédaire au pays de l’enfance en danger

LEROY Marie-Thérèse, Ed. L’Harmattan, 2018, 127 p.

Travaillant d’abord comme éducatrice, puis comme directrice d’un service  d’investigation et d’orientation, Marie-Thérèse Leroy a fini par partir en retraite. Dix ans ont passé avant qu’elle ne se décide à dresser vingt six portraits d’enfants et de familles égrenés comme illustration de la diversité des situations, en protection de l’enfance. C’est Dalila, enceinte de 13 ans, seule dans l’appartement de son père dont elle a vendu tous les meubles, pour se nourrir. C’est Fouzi faisant

En lire plus

Nos intelligences multiples. Le bonheur d’être différent

SCHOVANEK Josef, Ed. de L’observatoire, 2018, 187 p.

L’auteur dresse ici un acte d’accusation contre une société obnubilée par la quête de l’isotropie au détriment de l’hétérogénéité et de la standardisation au préjudice de la diversité. Avec, pour commencer l’assimilation des nombreuses intelligences à sa seule forme linguistique, puis mathématique. Mais aussi de cette diversité linguistique qui ne cesse de se réduire d’année en année, comme peau de chagrin. Naguère, l’humanité disposait d’une foule de divinités, chaque être humain trouvant

En lire plus

Paroles de Sourds. À la découverte d’une autre culture

BELISSEN Patrick, Ed. La découverte, 2018, 271 p.

Comment ne pas être sensible à l’amertume et à la révolte de ces six témoins Sourds qui décrivent, à travers le récit de leur vie, l’ostracisme qu’ils ont subi pendant tant d’années de la part du monde des entendants ? Tout commence avec le congrès de Milan décrétant en 1880 que l’expression verbale doit être la seule règle et qui bannit en conséquence tout usage de la langue des signes, mise au point par l’Abbé de l’Épée. La tyrannie des médecins et des rééducateurs oralistes s’imposera

En lire plus

Le handicap dans notre imaginaire culturel. Variations anthropologiques (2)

GARDOU Charles (sous la direction), Ed. érès, 2015, 361 p.

Les concepts, catégories et schémas de pensée, les discours savants, professionnels ou profanes portant sur la fragilité humaine, la part de l’irrationnel ou du sacré, les conceptions du normal et de l’anormal, les croyances et vérités admises dans les systèmes explicatifs sur le handicap… n’existent pas hors sol culturel et historique. Les treize chercheurs, sollicités par Charles Gardou, l’illustrent à travers un voyage effectué aux quatre coins de notre pays. Dans les monts du

En lire plus

Le handicap et ses empreintes culturelles. Variations anthropologiques (3)

GARDOU Charles (sous la direction), Ed. érès, 2017, 322 p.

L’imaginaire a toujours permis de penser ce qui semblait excéder la raison. Chaque culture a élaboré des scénarios venant donner du sens à l’imperfection humaine : ici la colère des Dieux, l’action de génies, d’esprits maléfiques ou d’ancêtres malveillants ; là, le résultat de la transgression d’un tabou, d’une impureté ou d’un acte de sorcellerie. La vingtaine de chercheurs réunis par Charles Gardou nous propose un tour du monde des croyances, mythes et superstitions que chaque

En lire plus

Derrière les murs: surveiller, punir, réinsérer? La place du travail social en prison

OLIVIER Charline, Ed. érès, 2018, 244 p

Après dix années comme assistante sociale de secteur et deux au sein d’une gendarmerie auprès des victimes, Charline Olivier est recrutée par l’administration pénitentiaire. Le recentrage des conseillers d’insertion et de probation vers la criminologie et la prévention de la récidive a fait émerger la nécessité d’une relation d’aide et d’accompagnement, entraînant l’embauche de travailleurs sociaux et de psychologues. De fait, en cas d’incarcération, tout détenu doit faire face à une somme de démarches

En lire plus

Sociologie de la prison

COMBESSIE Philippe, Ed. La Découverte, 2018, 127 p.

L’ouvrage synthétique de Philippe Combessie, qui est publié ici dans sa quatrième réédition actualisée, permet d’aborder les questions essentielles sur la prison, à partir d’études sociologiques et anthropologiques éprouvées parmi les plus anciennes, comme parmi les plus récentes. Un détour historique rappelle combien l’enfermement constitue une pratique récente, les châtiments passés se centrant alors sur des supplices pouvant mener à la mort. L’internement ne fut longtemps qu’une

En lire plus