Des poubelles dans nos assiettes

Fabien Perucca & Gérard Pouradier, Michel Lafon, 1996, 238 p.

Les optimistes n’oseront pas ouvrir les pages de cet ouvrage: « après, on ne voudra plus rien manger ». Les pessimistes, quant à eux, verront ici confirmée leur vision catastrophiste de notre monde. Il est vrai que peu de choses trouve grâce aux yeux de nos deux pourfendeurs.

Un français sur quatre sera atteint d’un cancer avant l’an 2.000. Or, 80% de ces maladies trouvent leur origine dans nos assiettes.

Il y a d’abord cette viande, ces produits laitiers ou ces plantes

En lire plus

Droit de l’enfance et de l’adolescence - Le droit français est-il conforme à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant?

Guy Raymond, Litec (27, place Dauphine 75001 Paris), 1995, 383 p.

Ce précis de droit de l’enfance en est à sa troisième édition. Le premier jet date de 1980, à une époque où cette branche du droit en était encore à sa gestation. Les nombreux changements intervenus, notamment dans le sillage de la signature de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, justifient pleinement cette nouvelle version réactualisée.
Le sujet est traité ici avec simplicité et méthode. C’est un véritable manuel à la consultation rapide et pratique. L’auteur
En lire plus

La France malade du travail

Jacques DE BANDT, Christophe DEJOURS, Claude DUBAR, Bayard Editions, 1995, 207 p.

Pour les auteurs, la crise est triple.

Il s’agit tout d’abord d’une phase de transition entre une société industrielle marquée par une forte croissance et un nouveau modèle qui reste à trouver (mais qui assumerait les formes rénovées de technologie, de rapports de production et d’organisation sociale).

La deuxième forme de la crise, elle, est directement liée aux comportements inadaptés des principaux acteurs économiques. Les gouvernements ont successivement

En lire plus

Vers un nouveau contrat social

Guy Roustang, Jean-Louis Laville, Bernard Eme, Daniel Mothé, Bernard Perret, Editions Desclée de Brouwer, 1996, 186 p.

Beaucoup plus intéressant, cet ouvrage qui pose des questions qui vont bien au-delà de l’horizon bien trop souvent borné des économistes traditionnels.

Le choix de départ est clair. Si le marché s’impose à nous comme un vecteur incontournable, laisser sa logique tentaculaire s’imposer librement représente un potentiel extraordinairement destructeur pour l’homme et la nature.

La période de fort essor qui s’est terminée dans

En lire plus

La nouvelle question sociale - Repenser l’Etat-providence

Pierre ROSONVALLON, Seuil, 1995, 222 p.

La crise de l’Etat-providence qui prend ses racines dans les années 70  a montré la nécessité de concevoir la question sociale selon une logique nouvelle. Les anciennes méthodes de gestion du social ne conviennent plus. Mais, pour y voir plus clair, il est important d’aborder le problème dans sa dynamique historique.

Pendant des millénaires, le lien social apparaissait comme naturel. Hiérarchie, distinctions et équivalences reliant les hommes entre eux étaient alors codifiées de façon organique. Les

En lire plus

Les métamorphoses de la question sociale - Une chronique du salariat

Robert CASTEL, Fayard, 1995, 490 p.

Pendant très longtemps, la société a existé sans social: l’individu était encastré dès sa naissance dans un réseau de contraintes reproduisant les injonctions de la tradition et de la coutume. L’aumône, l’hôpital tout comme l’orphelinat émergent comme compensation à une faillite de la communauté qui n’auto-régule plus ses exclus. Dès le XII ème siècle les municipalités et ce, bien avant les institutions religieuses, ont réagi aux facteurs de dissociation sociale apparue avec le développement des cités. Deux

En lire plus

La France raciste

Michel WIEVIORKA, Points Actuels-Seuil, 1993, 201p.

La montée du racisme en France est concomitante avec la crise sociale qui voit le déclin de la société industrielle (et par conséquent du mouvement ouvrier) et une véritable dualisation, le fossé se creusant de plus en plus entre le monde du travail et celui de l’exclusion. Face à la chute sociale, au ressentiment, à l’effondrement des pratiques communautaires, le nationalisme populiste et xénophobe a pris une ampleur sans précédent.

Michel Wieviorka et son équipe sont allés enquêter sur le

En lire plus

Ecriture et secret

Sous la direction de Catherine BLATIER et Jacques BOURQUIN, CNFEPJJ, 1995, 160 p.

L’Ordonnance du 2 février 1945, en instaurant la fonction de Juge des Enfants, a voulu donner à la justice des mineurs un véritable chef d’orchestre. Et celui-ci a des pouvoirs inconnus de tous ses collègues. Il est, en effet, à la fois juge du civil (au titre de la Loi de 1958 sur la protection de l’enfance en danger) et juge du pénal (concernant donc l’enfance délinquante). Il assure l’instruction de ses dossiers, leur jugement et même le suivi de

En lire plus

Droit pénal des mineurs

Jean-François Renucci, Masson, 1994, 237 p.

Voilà un ouvrage de droit des plus fréquentables. Il est souvent reproché à cette discipline d’être parfois ardue et obscure. Ici, il n’en est rien. Tout au contraire, Jean-François Renucci propose un écrit simple et agréable à lire, à la portée du non-spécialiste. Certes, on ne peut pas être brillant en tout. Quelques perles se repèrent ici et là, notamment en ce qui concerne la criminalité. Des remarques hâtives, voire malheureuses sur « l’influence de l’hérédité n’est pas certaine » (l’auteur
En lire plus

Les enfants des sectes

H.E. Mountacir, Fayard, 360 p., 1994.

 

L’actualité de la Noël 1995 a été marquée par un nouveau massacre perpétré par l’Ordre du Temple Solaire. La difficulté à laquelle on se heurte à propos des sectes, c’est bien une question de définition: où commence et où s’arrête le phénomène sectaire ? Les croyances dominantes (juive, chrétienne, musulmane, ...) n’ont-elles pas été à leur origine des sectes qui ont fini par s’imposer ? Au sein des religions officielles, foisonnent des groupuscules intégristes qui ont peu à envier aux pratiques qui

En lire plus