Le grand mensonge: l’emploi est mort, vive l’activité!

Michel Godet, Fixot, 1994, 303 p.

Quand Godet nous en sert a la louche !      

A l’heure où le nouveau président et le nouveau gouvernement annoncent la couleur et présentent leurs différents programmes d’action, il est intéressant de se tourner vers ce qui semble constituer  certaines de leurs principales sources d’inspiration.

A la rentrée de septembre 1994, paraissait un ouvrage d’un spécialiste de la prospective, Michel Godet, au titre intriguant et un tant soit peu provocateur: « Le grand mensonge: l’emploi est mort, vive

En lire plus

Bienvenue aux partis ! Dix mois au CDS, au FN, au PC, au PS, au RPR et chez les Verts : l'art de militer dans 6 partis à la fois

Olivier VERMONT, Editions de l'Archipel, 1995, 269p.

Olivier Vermont a choisi de plonger dans le militantisme français et nous rapporte un reportage-témoignage vivant et drôle. Pas de parti-pris, mais une description minutieuse de la vie d'un adhérent de base.

Première démarche : adopter l'accoutrement et le pedigree adéquats à chaque formation. Au Front National, Olivier Vermont se présentera en bomber noir et comme chômeur. Au RPR, en veste passe-partout et comme jeune diplômé de science po. Au CDS, en boutons de manchette et comme employé

En lire plus

Les hommes politiques sur le divan

Jean-Pierre WINTER, Calmann-Lévy, 1995, 231 p.

La neutralité s'impose dans la relation analysant/analysé. Il s'agit surtout d'éviter que la cure ne déclenche un déchaînement d'angoisse qui provoquerait soit une plus grande inhibition encore soit une libération de forces incontrôlées.

Mais hors de cette relation professionnelle, le psychanalyste a le droit de témoigner de son temps et des hommes qui en font l'actualité. Jean-Pierre Winter s'est essayé à l'introspection d'un certain nombre d'acteurs politiques dont certains postulent au poste

En lire plus

La zonzon de Fleury

Jean-Louis Daumas, Pierre Mezinski, Calman-Lévy, 1995, 204 p.

Quand les gardiens du Centre de Jeunes Détenus de Fleury Mérogis voient débarquer leur nouveau directeur, ils ne sont guère rassurés. Pensez donc, un ancien éducateur: cela promet en laxisme et laissez-aller ! Lors d’une des premières séances du prétoire à laquelle il assiste (ce tribunal disciplinaire interne à la prison), l’ancien travailleur social se retrouve face à face avec l’un de ses anciens clients: « qu’est-ce que tu fous là ? » s’étonne alors l’adolescent. Stupéfaction

En lire plus

Les assistantes sociales au temps de Vichy

Armelle MABON-FALL, L'Harmattan, 1994, 163 p.

Quand on évoque les assistantes  sociales au moment du régime de Vichy, on a trop souvent le réflexe d'entonner l'air du "temps des collabos" plutôt que celui de "papy fait de la résistance" ! Et pourtant, les choses sont bien plus compliquées qu'il n'y paraît. C'est ce que démontre fort bien Armelle Mabon-Fall dans un ouvrage qui rétablit la réalité historique dans toute sa complexité.

Côté cour, ce n'est certes guère reluisant. En 1940, le service social se veut un élément indispensable du

En lire plus

La Justice a-t-elle besoin d’éducateur? De l’ES à la PJJ

Dominique TURBELIN, Erès, 1995.

Marquer les 50 ans de l'ordonnance de 1945, c'est aussi commémorer la naissance de l'Education Surveillée devenue en 1990 Protection Judiciaire de la Jeunesse. Dominique Turbellin, éducateur, syndicaliste et formateur au sein de cette administration, nous propose un essai sur ce demi-siècle.

Quelle est la situation au sortir de la guerre ? Il y a tout d'abord le clivage public/privé. Depuis 1850, l'Etat a fait largement appel à l'initiative privée. Les plus durs de la population concernée sont pris en charge

En lire plus

Le livre des justes

Lucien LAZARE, Editions Jean-Claude Lattès,1993, 262 p.

Les faits de collaboration d'un homme, fût-il Président de la République, méritent-ils tant d'attention quand parallèlement, d'authentiques actes de pure solidarité humaine restent dans l'ombre ?

Le livre de Lucien Lazare tente de soulever le voile de l'oubli et de l'indifférence qui depuis trop longtemps recouvre ces hommes et ces femmes qui pendant l'occupation ont risqué déportation et mort (et qui pour certains l'ont payé de leur vie) pour avoir donné l'hospitalité à des enfants ou

En lire plus